bah


bah

bah [ ba ] interj.
bah marquant l'indifférence 1794; ba marquant le doute 1170
Interjection exprimant l'insouciance, l'indifférence. Bah ! j'en ai vu bien d'autres. bof. ⊗ HOM. Bas, bât.

⇒BAH, interj.
Fam. Exprime, suivant la nature du ton, l'étonnement mêlé de doute, l'absence de surprise ou de désappointement; ou au contraire, et le plus souvent, l'indifférence ou l'insouciance :
1. — Voilà un grand malheur, ai-je dit. — Bah!, reprit Ampère, c'est partout la même chose.
DELÉCLUZE, Journal, 1825, p. 136.
2. — O Pauline, m'écriai-je en lui serrant la main, je voudrais être riche!
Bah! Pourquoi? dit-elle d'un air mutin.
BALZAC, La Peau de chagrin, 1831, p. 153.
3. — Mon lieutenant, dit La Guillaumette, nous cherchons de l'argent que nous avons perdu.
— Ah bah!
L'étonnement outré qu'il affectait avait toute l'insolence d'un démenti à froid.
COURTELINE, Le Train de 8 h 47, 1888, 2e part., 9, p. 201.
4. Le cousin continuait, hésitant et désabusé : — Je puis pas bien vous dire. Je sais pas si j'aurai l'argent. Ça doit être vendu vendredi matin, dernier délai? Je vous enverrai bien une dépêche la veille ou le matin?
Ah! Bah! Bah! Bah! Vous savez bien que pour vingt mille de plus vous feriez la bonne affaire.
MALÉGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 204.
Rem. Souvent répété ou en loc. exclam. ah bah!
Emploi subst., rare :
5. Bah! Signifie Ce mal est peu de choses, et on y va remédier. Ce bah! me paraît inusuel. On dit ce n'est rien! Le bah! usuel exprime insouciance, celui-ci énergie.
G. ESNAULT, [Commentaire des Misérables lors du dépouillement I.G.L.F.], 1937.
PRONONC.— 1. Forme phon. :[]. 2. Homon. : bas, bât.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. Ca 1170 ba interj. marquant le doute (Rois, p. 36, Ler. de Lincy ds GDF. : Mais les fiz Belial distrent entre sei : Ba! purrad nus cist de nos enemiz salver?), attest. isolée; non attesté dans les dict. jusqu'à 1823, BOISTE; 2. ca 1200 ba interj. marquant refus, négation, mécontentement (Aucassin et Nicolette, éd. H. Suchier, 10, 45 ds T.-L. : Pere, fait Aucassins, ne m'alés mie sermonant, mais tenés moi mes covens. — Ba! Quex covens, biax fix?); seulement dans ce texte et non attesté dans les dict. jusqu'à 1823, BOISTE; 3. 1216 ba interj. marquant l'étonnement (R. DE CLARY, Constantinople, éd. Hopf, 101 ds T.-L. : ba, seigneur, dene connissiés vus que che fust chi femme Kyrsaac? ... Ba, dene me connissiés vus?) — 1285, J. BRETEL, Tournois Chauvency ds T.-L.; non attesté dans les dict. jusqu'à 1823, BOISTE; 4. 1794 bah interj. marquant l'indifférence (Fabre d'Églantine ds Lar. 19e : ... Malgré vous et les vôtres, On vous fera bien voir... — Bah! j'en ai bien vu d'autres).
Onomat., imitant les cris d'étonnement, etc., dans la lang. parlée; à rapprocher du verbe batare « bayer » dér. d'une onomat. de forme voisine, exprimant l'étonnement dans diverses lang. i.-e. (cf. IEW, s.v. bata-).
STAT. — Fréq. abs. littér. :1 396. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 634, b) 4 001; XXe s. : a) 1 979, b) 1 208.

bah [ba]
ÉTYM. 1170, ba marquant le doute; 1794, bah marquant l'indifférence.
Interjection exprimant l'étonnement, le doute et le plus souvent l'indifférence, l'insouciance. || Ah bah ! est-ce possible ? || Bah ! j'en ai vu bien d'autres.
1 Vilaine marée ! se disait Pencroff, en fixant d'un coup de poing son chapeau que le vent disputait à sa tête. Mais bah ! on en viendra à bout tout de même !
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 24.
2 Maintenant, je me sais par cœur. Le cœur aussi. Bah ! toute la terre est marquée, tous les pavillons couvrent les territoires (…)
Valéry, Monsieur Teste, p. 31.
3 Enver Pacha lui a affirmé que les Allemands avaient trouvé une invention si extraordinaire que, d'ici quelques mois, rien, vous entendez rien, absolument, ne pourrait leur résister ! (…)
— Ah ! bah ! Et c'est sérieux cette invention-là ? (…)
— Elle m'en a parlé très sérieusement, mon cher ! (…)
G. Leroux, Rouletabille chez Krupp, p. 68.
tableau Principales interjections.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bah — bah …   Dictionnaire des rimes

  • bah — bah; bah·rain; cas·bah; coo·la·bah; hash·ka·bah; jub·bah; ke·tu·bah; khut·bah; sa·hi·bah; shi·bah; su·bah; su·bah·dar; su·bah·dary; te·shu·bah; goom·bah; bah·raini; bah·rein; coo·bah; coo·li·bah; jib·bah; ka ·bah; moth·er·um·bah; su·bah·ship;… …   English syllables

  • Bah — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • bah — [ba:], bäh [bɛ:] <Interjektion>: Ausruf des Ekels, der Verachtung: bah, da vergeht mir der Appetit!; bäh, dieser widerliche Kerl! * * * bah: ↑ bäh (1). * * * bah <Interj.>: ↑bäh (1) …   Universal-Lexikon

  • bäh — bah [ba:], bäh [bɛ:] <Interjektion>: Ausruf des Ekels, der Verachtung: bah, da vergeht mir der Appetit!; bäh, dieser widerliche Kerl! * * * bah: ↑ bäh (1). * * * bah <Interj.>: ↑bäh (1) …   Universal-Lexikon

  • Bah — ist ein westafrikanischer, u. a. gambischer Familienname.[1] Bekannte Namensträger Dawda Bah (* 1983), gambischer Fußballspieler Hamat Bah (* 19**), gambischer Politiker Lionel Bah (* 1980), französisch ivorischer Fußballspieler Mamadou Bah (*… …   Deutsch Wikipedia

  • BAH — may refer to: bah may also be used in speech to convey negativity. It is closely related to the word blah , but is often used as a one word sentence in reply to something of disinterest. * Bahrain International Airport (IATA airport code: BAH) in …   Wikipedia

  • bah ! — ● bah ! interjection (onomatopée) Exprime l étonnement mêlé de doute, l indifférence, l insouciance : Bah ! Est ce possible ? ● bah ! (homonymes) interjection (onomatopée) bas adjectif bah ! …   Encyclopédie Universelle

  • Bah — Bah, interj. An exclamation expressive of extreme contempt. [1913 Webster] Twenty five years ago the vile ejaculation, Bah! was utterly unknown to the English public. De Quincey. [1913 Webster] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • bah — /bah, ba/, interj. (an exclamation of contempt or annoyance): Bah! Humbug! * * * …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.